Chevaux de trait

Le débardage avec les chevaux de traits – écologique, flexible, rentable

Les travaux forestiers avec les chevaux de traits sont l’une de nos spécialités. Cela fait de nombreuses années que nous avons intégré cette méthode traditionnelle à notre quotidien – avec beaucoup de succès !

Débardage

En matière de débardage, les chevaux de traits constituent un excellent complément aux machines. Au total, notre entreprise possède quatre chevaux dont s’occupent deux collaborateurs. Dans notre activité quotidienne, deux chevaux travaillent en alternance. Cela garantit la rentabilité de cette manière de travailler. S’il faut débarder de gros bois, les chevaux travaillent en attelage.

Nous mettons en œuvre cette méthode traditionnelle dans l’entièreté du Grand-Duché de Luxembourg et dans les régions frontalières. Elle s’intègre parfaitement aux préoccupations environnementales actuelles et contribue à une gestion durable des forêts.

Le bien-être de nos animaux nous tient particulièrement à cœur. Les visites régulières du vétérinaire et du maréchal-ferrant font partie de notre quotidien, au même titre que le nettoyage des harnais et des boxs.

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Pourquoi travailler avec des chevaux ?

Le débardage avec des chevaux de trait présente de nombreux avantages :

  • Protection de l’environnement : le cheval n’émet pas de bruit et ne provoque aucune pollution
  • Rapidité : le cheval travaille plus rapidement et de manière plus flexible qu’une débusqueuse
  • Protection du sol : le cheval est beaucoup plus léger que la machine et ne cause pas de dégâts
  • Durabilité : les arbres alentours ne sont pas écorcés par les chevaux et donc moins sensibles aux parasites. De plus, les jeunes plants indispensables à la régénération de la forêt sont préservés.
  • Flexibilité : le cheval peut travailler dans les terrains difficiles et dans les forêts denses sans layons de débardage.
  • Rentabilité : grâce au travail en alternance et aux subventions publiques, le travail avec les chevaux est tout à fait rentable.
  • Image : le travail avec les chevaux crée une image positive dans les forêts prisées par les promeneurs
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Le cheval de trait, une tradition

Lors du débardage, il s’agit de tracter les arbres abattus vers le point de chargement le plus proche pour permettre leur transport.

Jadis, on utilisait des bœufs et des chevaux pour le débardage. En comparaison, les chevaux travaillent plus vite que les bœufs. Bien dressé, un cheval réalise en une demi journée le travail de deux bœufs.

Au Luxembourg, le débardage est caractérisé par le Cheval de Trait Ardennais. Cette race séculaire et robuste est déjà évoquée dans d’anciens textes romains. Jusqu’au milieu du 19ème siècle, elle est avant tout utilisée dans le domaine militaire. Par après, on la retrouve également dans l’agriculture.

Suite à la multiplication des machines au 20ème siècle, le travail avec le cheval de trait tombe dans l’oubli. De nos jours, il est repris par certains passionnés et mis en œuvre pour correspondre aux impératifs de l’économie moderne.

Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir
Cliquez pour agrandir

Autres travaux avec le cheval de trait

Nos chevaux de traits sont utilisés pour le débardage, mais aussi pour faucher, labourer et se promener.

Nous possédons une faucheuse mécanique, qui fonctionne sans moteur grâce à un entrainement par roue. Nous l’utilisons surtout pour la fauche le long de chemins de randonnée, de sentiers forestiers ou pistes cyclables très fréquentés. Les travaux, qui seraient autrement effectués par une machine encombrante et bruyante, sont réalisés silencieusement, de manière écologique et douce. Ce type de fauche est particulièrement apprécié par les promeneurs. Le cheval est gage de sympathie et permet donc indubitablement d’améliorer l’image de la région.

Sur demande, nous proposons divers travaux agricoles. C’est avec plaisir que nous présentons ces techniques devant les classes scolaires.